Chronique

REBELLION - ARISE FROM GINNUNGA GAP TO RAGNAROEK THE HISTORY OF THE VIKINGS VOLUME 3 / Massacre Records 2009

Troisième volet de cette histoire nordique, Rebellion continue de nous conter à travers ses chansons une des plus fascinantes, mais peu connue, mythologie. Dans ce troisième volume, il y a déjà un concept tout simple au niveau des titres des chansons : un mot pas plus. Cela peut paraître un brin simplet certes, mais pour ceux qui s’y connaissent un peu dans la mythologie scandinave, ces mots restent très évocateurs (il faut lire le livre l’EDDA).

Bien entendu dans toute mythologie, et surtout dans cette partie là, la guerre des dieux fait rage et il faut le retranscrire au niveau musical. Pour les paroles, il faut se tenir à l’histoire.
Ici la production se trouve être bien grosse mais une fois encore étouffée. Les instruments sont trop compressés pour nous faire vibrer réellement. C’est dommage. Pour le côté musical, il s’agit d’un heavy metal burné où les peaux de bêtes sont sorties et où le chanteur nous ‘agresse’ avec sa voix roque.
Il n’y a rien d’innovant, du heavy pur porc (on devrait dire pur hydromel and co) qui arrache un peu tout sur son passage. Au bout de cinq titres une fatigue se fait sentir de notre côté. On a l’impression qu’on est resté sur le même morceau depuis le début.

Dans mon idée, avec quelques bières dans le sang, il serait plus agréable à écouter cet album. Musicalement cela n’est quand même pas technique et la recherche de nouveauté dans ce style vu et revu reste importante. Ici on tourne un peu en rond.

Un bon concept sur le papier, le tout racontant une histoire qui se doit être connue comme les autres mythologies (Egyptiennes ou Grecques). Ici la magie ne fonctionne pas et arriver à la fin de l’album en une seule écoute reste un peu difficile.
 
Critique : Lionel
Note : 4/10
Site du groupe : Myspace de Rebellion
Vues : 5112 fois