Chronique

JAG PANZER - SCOURGE OF THE LIGHT / Spv 2011

On craignait le pire pour les Américains, suite au départ de Chris Broderick pour Megadeth, je pensais bien que le groupe ne s'en relèverait pas et qu'il en était fini du Jag Panzer. Mais voilà qu'en ce beau printemps leur nouvel album débarque. Alors quoi, vous faite la fine bouche et bien pas moi, en route !

Ça commence fort avec un « Condemned to fight » plutôt moderne et bien speed qui permet de retrouver notre groupe en pleine forme !! Je rassure les fans même si le génie Chris n'est plus là son remplaçant assure lui aussi. Début tout calme pour « The setting of the sun ». Un mid tempo mélodique et fort réussit qui fait un bien fou ! On retrouve toujours les qualités du groupe ainsi que la voix d'Harry 'Tyrant' Conklin qui n'a rien perdu de sa superbe. Avec « Bringing on the edge » on retrouve un peu de rythme sur ce heavy guerrier, qui malgré tout ne décolle pas vraiment !
« Call to arms » débute de façon angélique avec ses chœurs puis le métal arrive avec une certaine hargne. Toujours baigné dans ces mid tempo (celui-ci est très agréable), Jag Panzer oublie d'envoler tout ça à grand coup de métal racé. Enfin le groupe se (et nous) réveille avec un « Cycles » plus soutenu. La puissance de frappe du groupe n'est pas perdue elle non plus. Sympathique à souhait.
« Overload » se la joue moderne à nouveau avec un super travail de guitare de la part de Christian Lasegue (il porte très bien son nom celui-là !).
Ambiance très 80's pour un « Let it out » qui étonne mais finalement pourquoi pas. Une chose est sûre, Harry ne semble pas lâcher la pression se donnant toujours à 200% dans ses interprétations. On poursuit avec « Union » un autre mid tempo théâtral comme le groupe à l'habitude de nous en proposer. Un très bon titre au refrain guerrier sympathique.
Début au piano sur « Burn » qui lorgne vers la musique de film. Pour la suite on a affaire à du très lourd agressif presque Trash qui déménage avec un Harry 'Tyrant' démoniaque !! On fini par « The book of kells » un nouveau métal épique et théâtral qui durant 8 minutes va vous éblouir de par la classe ultime de d'un Jag Panzer des grands jours.

Conclusion : Pour un retour après 7 ans d'absence, Jag Panzer nous livre un opus moyen qui manque de rythme. Gardons le plaisir de réentendre ce groupe sous estimé (à très grand tort !!) avant qu'ils ne reviennent nous botter le cul comme aux plus beaux jours.
 
Critique : Guillaume
Note : 7/10
Site du groupe :
Vues : 5326 fois