Chronique

KARELIA - GOLDEN DECADENCE / Music for ever 2011

Nos Français sont de retour pour leur déjà quatrième album après un Restless plutôt déstabilisant. Alors vers quoi notre groupe va tendre après trois changements de cap !?

« Bill for the ride » attaque d'emblée très fort avec un riff pachydermique proche d'un Samael ! Le groupe reste dans son style avec son métal indus. Une chose à constater, le groupe maitrise mieux son style. Un très bon départ avec un super refrain. « War party » accélère le rythme et nous offre un titre entre Rammstein et Moonspell ! Un étrange mélange mais très efficace !! Finalement le groupe avance encore en durcissant le ton, perso j'adhère plus !
Vite vite la suite avec « Animal » qui se la joue plus électro et lancinante. Un titre plus mitigé mais qui reste fort correct. Par contre « Mytv sucks » est fort surprenante avec son côté hip hop mais la suite est largement meilleure avec encore un très bon refrain porté par un Matt en voix.
Riff plus classique pour un « Vanity label » entre deux là aussi. Le groupe semble aimer souffler différentes atmosphères lors de ses titres. Un choix courageux mais pas dénué de problèmes. Intro orientale fort réussie pour la speed « Housekeeper ». On retrouve une ambiance à la Samael qui va très bien au groupe !! Même niveau voix on pense à Vorph sans problème. Malgré tout un très bon titre. « Keep watch on me » se la joue bien plus rock'n'roll et a la particularité d'avoir en invité la légende Rudolf Schenker (Scorpions) pour un duo des plus jouissif !!
Douce intro pour la jolie « The way accross the hills » sur laquelle la voix de Matt est des plus agréable. Après cette jolie ballade surprenante, Karelia enfonce le clou avec la lourde et mélancolique « Ride it wild » proche d'un Korn !
« Body's falling apart » reprend le style plus habituel du groupe à savoir un lourd mid tempo moderne. Encore un très bon titre que voici.
Nouvelle apparenté flagrante avec Korn sur « Out for a walk » sympathique, même si la personnalité en prend un coup.

Place au bonus avec pour commencer une reprise et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit du « Show must go on » de Queen !!!! Alors je dirais que le groupe a essayé de la jouer perso tout en gardant l'essentiel de la chanson. Puis deux titres de leur second opus (Raise) « Child as gone » et « Unbreakable cordon » remit au goût du jour.

Conclusion : Karelia poursuit son chemin et explore encore d'autres horizons. Nous voici en compagnie d'un très bon album varié et agréable à écouter. Loin de la multitude de cargaison actuelle, nos Frenchies filent sur leur chemin avec toujours autant d'aplomb !!
 
Critique : Guillaume
Note : 7.5/10
Site du groupe :
Vues : 1153 fois