Chronique

THE NIGHT FLIGHT ORCHESTRA - SOMETIMES THE WORLD AIN\'T ENOUGH / Nuclear Blast 2018

Le phénomène NFO revient seulement 1 an après sa monumentale gifle Amber galactic. Poursuivant dans la même veine allons voir ce que Bjorn Strid et ses amis nous ont concocté.

On commence très fort avec « This time » qui reprend là où le groupe nous avait laissés. Une pure tuerie qui ne demande qu'à être écoutée encore et encore !! Le meilleur moyen de nous mettre dans l'ambiance ! A la suite « Turn to Miami » se veut plus cool et 'pop'. Un voyage en plein début des 80' à l'époque où Journey Toto Boston et autre Foreigner régnaient en maître ! A nouveau que du bon mes amis !
Ambiance plus funky avec « Paralyzed » qui nous offre un autre tube à se mettre entre les oreilles ! Puis la title track débarque à grand coup d'Aor à la Toto. Avec un tel refrain « Sometimes The World Ain't Enough » va faire chanter, ça c'est sûr !
La pseudo ballade « Moment of thunder » vient nous enivrer de belles mélodies sucrées et que dire de se Bjorn au chant si irrésistible !!
Pour s'en remettre la mélodique et entraînante « Speedwagon » arrive avec ses faux airs de Boston et fait le taf grave. Ensuite on continue dans l'hyper mélodique avec un « Lovers in the rain » délicieux à souhait. Ouf que du bonheur !
Un peu de rythme pour « Can't be that bad ». Le groupe est vraiment impressionnant pour écrire de vrais tubes incendiaires !! « Pretty thing closing in » est très pop limite disco et étonne grandement. Il en ressort un titre décalé mais tellement année 80 qu'au final il reste quand même dans la tête !
Nouveau tube en puissance avec « Barcelona » qui n'a rien à voir avec celui de Freddie Mercury et Montserrat Caballe. Un titre endiablé qui met le feu assurément!!Peut-être un petit moins bien avec « Winged and serpentine » qui reste tout de même exquise.
On finit avec l'épique « The last of the independent romantics » et sa jolie mélodie de guitare. Un titre changeant mais toujours mélodique et haut en couleur qui ne laisse pas indifférent !

Conclusion : Avec son 4ème opus NFO prouve qu'il n'est pas une plaisanterie de mauvais goût mais bel et bien un groupe, une véritable machine à tubes estampillé 80' qui va rendre votre été chaud chaud chaud !!! Rien à jeter juste à profiter tout en se vidant l'esprit de toute mauvais chose ! Un bien indispensable qui devrait être remboursé par la sécu !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 4896 fois