Chronique

AXXIS – PARADISE IN FLAMES / AFM Records 2006

Après le sublime album ‘Time Machine’ voilà que Axxis revient au galop pour un ‘Paradise in flames’ qui il faut le dire risque de faire du bruit. Déjà rien que la cover est énorme (merci Derek gores (Kamelot)). Petit nouveau sur cet album, mais qui s’était confirmé lors de la tournée précédente du groupe, c’est Andre Hilgers (Silent Force). Une confirmation fort sympathique aussi bien pour le groupe que pour les fans car c’est un super gars.
 
L’album commence tout simplement avec une intro « Paradise in flames » qui arrive calmement avec quelques bruits, des voix de prêtres en fond avant de monter d’un cran avec des chœurs guerriers.
Ni une ni deux, on arrive au premier morceau qui nous remet en place directement. Ce « Dance with the dead » est super : des chœurs, une voix féminine, sur un tempo heavy mélodique dans une ambiance propre à Axxis. L’alternance de voix homme/femme embelli le morceau. Une bonne entrée en matière.
Pour « Tales of glory island » une intro au synthé se fait et la on prend une première claque. Ce morceau déchire, Bernhard excelle au chant, et Andre assure bien derrière ses fûts. Le refrain est efficace, ce morceau risque de faire mal sur scène. Pas le temps de se remettre de ses émotions que « Take my hand » se pointe et là c’est Lakonia (la femme…) qui ouvre le bal et Bernahard reprend sa place sur ce morceau puissant et heavy avec un côté roots, le lead clavier de Harry est bien bon et le duel au chant agréable à souhait.
Et la main de dieu arriva : un orgue met les choses en place, la batterie et la guitare de martèlent dans un duel dynamique, le tout dans une ambiance un peu sombre et mid tempo. Ce « Will god remember me » n’est pas extraordinaire mais reste plus qu’écoutable. Un morceau ‘basique’ pour Axxis.
Fini la rigolade on repasse aux choses sérieuses avec « Talisman » qui rentre dans un tempo speed et dynamique avec une ambiance comme seul ce groupe sait le faire. Un bon refrain direct et simple qui risque d’en faire sauter plus d’un c’est certain. Bon on calme l’ambiance avec une ballade de toute beauté en duo entre Lakonia & Bernhard : un moment magique de toute beauté. Ce « Talisman » est un pur joyau, un vrai régal… que du bonheur !
Changement de registre, on revient dans un domaine plus heavy avec une ouverture symphonique au chant lyrique féminin avec d’arriver dans un mid tempo envoûtant et quelques solos forts agréables à écouter.
Intro au synthé pour « Ice wind ». Le mistral souffle et c’est une super vague déferlante que l’on se prend dans la tête un gros titre qu’il faut écouter sans hésitation car c’est énorme. Un speed axxissien comme je l’aime. Et toujours cette voix si particulière avec ce style si particulier : vraiment bon.
Le morceau suivant ne demande qu’une chose : « Stay by me ». Aussi il fait les choses comme il se doit, c'est-à-dire un air métallique, une ambiance joyeuse, un super refrain, des chœurs. Tout va pour le mieux ! Alors la par contre c’est le morceau de l’album qui va se présenter et il se nomme « Gods of rain ». C’est une vraie furie. La batterie s’énerve immédiatement, appuyée par un clavier en folie et des grattes déchaînées…. Le tout surplombé par la voix de Lakonia puis de Bernhard. Ouf ! Un morceau fracassant qui va marquer les esprits c’est certain !!!
On finit l’album avec « Passion for rock » qui vous l’aurez compris est un morceau assez rock ‘n roll qui te fait bouger encore et encore ! Du bon, du bon.
 
Conclusion : encore un essai marqué par les germanique d’Axxis. Un album qui mérite d’être possédé par tout fan de heavy speed entraînant et puissant. Vivement la tournée.
 
 
Critique : Lionel
Note : 9/10
Site du groupe : site officiel d' Axxis
Vues : 1124 fois