Chronique

ALTERNINE - ALTERNINE / Auto production 2008

Halala misère , que la vie de chroniqueur est difficile lorsqu'il s'agit d'auto production ! Car si aujourd'hui on peut entrer en studio pour pas cher et presser un CD avec une belle pochette , ça ne veut pas dire que l'on est un groupe professionnel , loin de là. Donc on peu s'attendre parfois à du sous mixage , des interprétations moyennes et souvent des chanteurs qui ne sont pas au niveau.
Me voici donc avec un EP quatre titres, avec une pochette stylée , accompagnée d'une lettre de présentation du groupe : «Alternine déploie un rock tour à tour énergique , aérien , mystérieux , mais à tout instant mélodique , original et inspiré» . Tels son les mots du bassiste , Julien Nevo .
je vais donc prendre en considération tous ces jolis adjectif pour mon écoute , car évidemment je m'attends donc à une variété d'atmosphère incroyable , mais reste sceptique.

Premier morceau , «Sciensology», débute avec grattes saturées et riff sympathique, et rythme rock ça démarre bien jusqu'à ce que la voix arrive : ce n'est pas toujours juste , pas mal criard ( un manque de puissance et de souplesse évident ) et la guitare rythmique trop en avant a un son aigu désagréable sur le couplet et refrain : le petit solo au mixe est par contre très réussi .

On passe ensuite à «Ignition» , très bon début avec un bon riff à la guitare , puis arrive la voix c'est à nouveau peu supportable et je me rend compte que le son de guitare et la voix ensemble sont soit mal mixés , soit ne collent pas du tout ensemble : c'est assez lourdingue , excusez l'expression , mais j'attends toujours mes plans aériens qui reposent mes oreilles ....reste les soli toujours aussi bien réalisés , bien plaisant . Ça me fait pense un peu à Treshold sur la rythmique.

On continue avec «Trigger» et son intro Satrianesque , période crystal planet , avec un son moins graçieux : la voix ça ne s'arrange pas , l'anglais n'est pas super maitrisé non plus. Toujours de côté criard et des guitares plutôt assommantes par moment. Un mix un peu brouillon en ce qui concerne la gestion des différents sons .
Enfin le dernier morceau , «Satellites» plus calme et reposant , la chanteuse semble être dans un registre qui lui sied mieux. La guitare mélodique à un son toujours aussi bizarre avec une reverb assez moche au final . On a droit à de la guitare acoustique ( ce qui repose les oreilles quelque peu )
Le morceau est un peu long car trop peu à dire musicalement sur 5 mns : donc ça s'étire encore et encore pour finir de manière tout à fait banal .

Voilà c'est fini , j'ai les oreilles un peu en compote , et je n'ai pas été enchanté : Je suis quand même rencarder un minimum , visité le site du groupe ( qui est très bien réalisé ) , on peu y lire tout plein d'éloges de la part de divers webzine , mais je n'en serais pas désolé : Certes on doit aider la scène Française mais il ne faut pas faire de démagogie non plus. «Energique» : on peu dire ça . «Aérien» : non . «Mystérieux» : pas du tout . «Mélodique» : encore heureux . «Original et inspiré» : .......
Aux vues de tous les groupes qui émergent , Alternine est très très moyen et ne propose rien de bien rafraichissant
 
Critique :
Note : 4/10
Site du groupe :
Vues : 5003 fois