Live Report

MYRATH - Korigan Luynes - 25/2/2012

 
Quel beau cadeau d'anniversire que m'ont offert les Tunisiens de Myrath en venant jouer au Korigan de Luynes !! Car oui, pour moi le groupe est aujourd'hui l'une des formations les plus intéressantes de la scène métal. Alors, allons vite en profiter.

Avant l'arrivée de notre tête d'affiche place aux amis de Forgin' Fate que je n' avais plus vu sur scène depuis un certain temps, (cela remonte au Glanum rock en Août).
Je suis très heureux de retrouver la formation prog qui ce soir nous présente un très bel évantail de son 2eme opus avec pas moins de 5 titres sur 6. Que dire de ce concert... et bien la formation est très en place et les heures de répétitions se font ressentir. La dernière mouture semble rodée et tout le monde prend un réel plaisir à être là.
Vocalement Fabien Barriol nous délivre une très bonne performance et le son exquis de ce soir permet de profiter au maximum des arrangements et du travail de chacun !!
Le public très nombreux (la salle est pleine) semble prendre plaisir à découvrir le groupe et pour les quelques fans présents ce n'est que mieux. Les nouvelles compos sonnent d'enfer et passent bien l'épreuve de la scène. Une mise en bouche concluante.

Set-list Forgin’ Fate :
Tria Mera (New)
Leave me (New)
Wondering soul (New)
Son of darkness (New)
Fields of fire (New)
Imminent Explosion (Antarès)

Maintenant je laisse la place à mon ami Secret Sfred pour le groupe qui suit.

On enchaîne avec Pryde. Ceux-là mêmes qui avaient triomphé du tremplin FHMC organisé dans cette même salle, et qui avaient par là-même gagné le tournage d’un vidéoclip (NdSS : « Absence of light »). Quelques changements au niveau du line-up sont à signaler, en effet, Chloé (batterie), partie sous d’autres cieux, a laissé sa place à JP, tandis que Julien (choriste) ne fait plus partie du groupe pour des raisons de logistique, et non pas humaines. Pour preuve, Val’ encourage même ce dernier à venir chanter avec lui sur scène sur un morceau. Sympa. La set-list fait évidemment la part belle à leur premier et non moins très bon album Absence Of Light, avec cinq titres. Un véritable best-of qui démarre pied au plancher avec le morceau éponyme de l’album. Seul bémol pour votre serviteur, l’absence de « I want more ». Et même s’ils jouent en terrain quasi conquis d’avance, les Marseillais ne se la jouent tout de même pas facile et nous balancent trois nouveaux titres qui laissent présager du meilleur pour leur futur deuxième album. Le dernier morceau (cf. set-list) envoie du lourd, du très lourd même ! Ajoutez à cela un titre instrumental plein de maîtrise et quelques chants extrêmes, voilà tant d’indices sur l’orientation de leur prochain skeud. Alléchant. Au niveau de leur prestation scénique, Val’ attire tous les regards, JP perd une baguette pendant une chanson mais garde le sourire grâce à l’aide maligne de Val’, classe ; alors que les autres musiciens devraient se lâcher un peu plus, quitte à être un peu moins appliqués. Au final, un show carré et survitaminé qui prouve le talent de ces jeunes musicos. Pryde a vraiment de quoi être fier.

Set-list Pryde :
Absence of light (Absence Of Light)
Purgatory (Absence Of Light)
Proof of faith (New)
Duality (Absence Of Light)
Titre non trouvé (New)
The other side (Absence Of Light)
Escape (Absence Of Light)
Trapped in a dream (New)

Après la très bonne prestation de Pryde, voilà qu'arrivent Myrath, nos "Stars" de la soirée. La salle est toute acquise à leur cause et dès les premières secondes d'introduction on plonge en plein désert Tunisien (bien aidé en cela par la magnifique Perrine venue jouer les danseuses orientales !).
Le groupe à lui aussi décidé de mettre en avant son dernier album en date l'extraordinaire Tales Of The Sands avec 9 titres issus de celui-ci. D'ailleurs c'est l'explosif « Sour sigh » qui déboule. Le son est exquis (Merci Kevin !) et permet au groupe de pouvoir livrer sa maestria sans accros. Zaher se montre un excellent vocaliste et frontman souriant et d'une justesse impressionnante !!
Pour le reste pas de soucis nos zicos assurent grave et retranscrivent leurs partitions sans fausse note.
Même si on peut regretter que le groupe ait fait l'impasse totale sur Hope et n'ait retenu que deux titres de Desert Call, force est de constater que les titres du dernier envoi sévère sur scène permettant au groupe de faire participer son public. La communication passe très bien grâce à un Zaher très bon dans ce rôle là.
« Requiem for goodbye » fini la première partie du show avec conviction, puis le groupe revient pour son rappel sous une foule qui l'acclame ! « Beyond the stars » puis « Merciless times » terminent ce concert des plus délectable !
Merci à vous les gars pour ce beau cadeau !

Set-list Myrath :
Sour sigh (Tales Of The Sands)
Breaving the seas (Tales Of The Sands)
Merciless times (Tales Of The Sands)
Under siege (Tales Of The Sands)
Wide shut (Tales Of The Sands)
Tales of the sands (Tales Of The Sands)
Solo guitare
Madness (Desert Call)
Dawn within (Tales Of The Sands)
Forever and a day (Desert Call)
Requiem for a goodbye (Tales Of The Sands)
Rappel :
Beyond the stars (Tales Of The Sands)
Merciless times (Tales Of The Sands)

Guillaume et Secret Sfred
 
Critique : Guillaume
Date :
Vues : 770 fois