Live Report

DRAGONFORCE - La Cigale - Paris - 22/11/2012

 
C’ est en ce jeudi 22 novembre que je me dirige vers La Cigale, salle jusque là où je n’avais jamais mis les pieds. Et pour être honnête, le cadre est tout simplement splendide. D’autant plus que ce soir les trois groupes (Kissin Dynamite, Huntress et Dragonforce) vont jouer dans une salle assez bien remplie (attention, la partie balcon était fermée).

Pour ouvrir le bal, ce sont les jeunes allemands de KISSIN DYNAMITE qui nous s’ont suggérés. Autant dire que le choix est de qualité et nous avons droit à un show Glam Rock des plus agréables et des plus prenants. Bien entendu, la prestance scénique du chanteur y sera pour beaucoup. Il dégage un sacré charisme, rempli bien l’espace et niveau vocal : ça envoie. Bien entendu, on n’oubliera pas de citer ses comparses qui seront tout autant vifs et excités nous faisant découvrir leurs morceaux. Une première mise en bouche des plus alléchante et un groupe qu’il faudra suivre.

Setlist : Sleaze deluxe / Sex is war / Addicted to metal / Welcome to the jungle / I will be king / Operation supernova / Money, sex and power.

Niveau second groupe, ce sont les californiens de HUNTRESS qui viennent à la charge. Et là c’est un peu l’hésitation. Certes le problème technique niveau batterie en plein milieu du show a cassé l’ambiance. Ensuite, la chanteuse : charmante, joli corps, superbe voix, mais une prestation scénique moyenne. Tout comme ses compagnons qui seront assez statiques et un peu décevant par rapport à leur metal burné et puissant. Un contraste regrettable car musicalement ça envoie bien. On passera aussi sur les quelques tenues de scènes de la chanteuses, assez kitsch. A noter quand même un le titre « Night Rape » qui a bien fait vibrer la salle !

Setlist : Senicide / Snow Witch / The Tower / Spell Eater / Sleep and death / Children / Night Rape / Eight of swords

On en vient maintenant à la pièce principale : DRAGONFORCE et l’arrivée de son nouveau chanteur Marc Hudson. Dès les premières notes le public (assez jeune) se met à pogoter et à sauter dans tous les sens. Sans oublier qu’il connait les paroles par cœur et accompagne Marc sans problème. Une ambiance bien chaude immédiatement pour accompagner cette musique aux notes qui défilent à vitesse grand V. Niveau show, aucune surprise réelle : les sauts des gratteux, la mise en scène avec Vadim qui s’avance avec son clavier etc. Même s’ils n’ont pas révolutionné la structure de leur, force est de constater que Marc est un front man de haute qualité, et un bien bon chanteur live. On notera aussi le fait que nos compères sont toujours là à rigoler pendant qu’ils jouent, et aussi à siroter du whisky, bières et un peu d’eau quand même histoire de… On appréciera les titres issus du nouvel album « The Power Within » avec une mention spéciale à « Cry Thunder ». Quand au rappel, super : quoi de mieux que de jouer « Valley of the damned » ?!

Setlist : Holding on / Heroes of our time / Seasons / Fury of the storm / Die by the sword / Operation ground and pound / Fields of despair / Soldiers of the wasteland / Through the fire and flames / Cry Thunder – Encore: Valley of the damned.

En gros: une superbe soirée sous le signe du metal avec trois groupes qui ont su nous offrir un show plaisant, le tout dans un cadre des plus sympathique.
 
Critique : Lionel
Date : 22/11/2012
Vues : 1923 fois