Live Report

DANKO JONES - Le Moulin - Marseille - 12/5/2013

 
C’est en cette fin de (très) long week end que se passe ce concert des canadiens de Danko Jones, unique passage (à proprement parlé) en France pour cette tournée ; une autre prestation étant prévue lors du Hellfest. Aussi direction la salle Le Moulin, à Marseille. Comme annoncé, cela se passe dans la petite salle, et avec seulement 250 personnes. La soirée sera donc assez intimiste.

Le groupe d’ouverture se nomme Bombus, et vient tout droit de Suède. Un quartet évoluant dans un neo metal ambiant. Leur prestation sera assez mitigée. Sur les sept titres joués, trois (les deux premiers et le dernier) seront vraiment à côté complet de part leur manque de vigueur, voire de médiocrité que ce soit sur le plan musical ou vocal. Par contre, les autres morceaux relèveront le niveau de part leur dynamisme et leur puissance, réveillant les personnes présentes. Le groupe reste assez dynamique malgré le manque de place du à cette petite scène. On notera aussi un son assez médiocre, voire presque brouillon, ce qui n’aidera pas la formation à se défendre correctement.

Le temps de faire un changement de plateau complet, mais rapide, c’est au tour du power trio canadien de monter sur les planches et de se faire entendre. Premier constat : le son. Nettement meilleur que pour Bombus, mais qui en même temps reste très rock ‘n roll de par son côté brut. Son avec quelques problèmes de mix au niveau du chant sur deux ou trois titres, Danko montant le son de son ampli un peu trop fort pour se faire plaisir. En tout cas, pas de chichis ici : c’est un jeu franc, plein d’énergie où les trois musiciens, du premier au dernier morceau se donneront à fond, jouant avec le public. Danko Jones sera d’ailleurs bien présent, avec une prestation plus que correcte ; avec des moments de discussion et de rigolades / blagues avec le public, le tout de façon très extravagante… Un show à l’américaine.
Les seize morceaux joués passeront à une vitesse folle (même si le concert ne durera quand même que 1h15 – un peu court) avec cette vélocité et cette ambiance rock et libérée de toutes les personnes présentes.
Le groupe nous fera remarqué quand même son ‘mécontentement’ de ne pas jouer dans la grande salle, et nous fera des speechs régulièrement tout au long de la soirée. A coté de ça, le power trio restera très souriant, et videra ses batteries avec leur prestation vraiment énergique. Par contre, malgré la proximité entre le public et les musiciens, seul John Calabrese (basse) dègnera venir remercier et saluer le public à la fin du show. Les deux autres partant immédiatement dans les loges.
Quoi qu’il en soit, la soirée a été à la hauteur des attentes des fans, et aura fait passer un bon moment de Rock ‘n Roll.


Setliste Danko Jones :

Mad Enough
Play the Blues
Sticky Situation
First Date
Just a Beautiful Day
Dance
Code of the Road
Sugar Chocolate
Full of Regret
Lovercall
Conceited
Cadillac
Believed in God
*Encore*
I Think Bad Thoughts
Legs
Moutain
 
Critique : Lionel
Date : 12/5/2013
Vues : 1969 fois