Live Report

EQUILIBRIUM - HEIDEVOLK - FINSTERFORST - CCO - Lyon - 11/10/2016

 
Bizarrement, ce lundi 10 octobre, au CCO de Lyon, j'ai changé de nationalité… Alors pourquoi me direz vous ? Tout simplement parce qu'après le déluge métallique germanique que je viens de me prendre dans la poire, j'ai envie que d'un truc : une chope d'un litre de bière et de la choucroute.
Pour plus d'infos, parce que là je vous sens un poil paumé, EQUILIBRIUM passe en Europe pour fêter la sortie du très bon « Armageddon ». Et avec eux, sur cette date, FINSTERFORST et HEIDEVOLK. Je regrette l'absence de NOTHGARD (groupe du guitariste d'EQUILIBRIUM, Dom R, Crey) dont le death mélodique aurait envoyé du lourd.

Ce sont les teutons de FINSTERFORST qui ouvrent le bal. La setlist sera assez variée, le groupe ayant évolué d'un black prog vers un style plus… festif. Ainsi la transition « #YOLO » et « Mach Dich Frei » est assez inattendue mais plaisante ! Le groupe s'amuse, fais participer le public qui semble conquis, un bon moment passé.

La foule se tasse un peu au changement de set, on sent qu' HEIDEVOLK est attendu de pied ferme. Avec son duo de chanteur, le groupe nous livre un bon set carré. Riffs détonants, soli impeccables, les morceaux sont pêchus, le groupe ne fait pas dans la dentelle. Même observation, le groupe est très proche du public (faut dire que le public du CCO est en feu!) Ainsi sur « Vinland », le public chantera avec le groupe dans une belle communion musicale, mais je retiendrai surtout la vocalise, en fin de set, de Lars Nachtbraecker. Il tiens une note pendant 25 bonnes secondes, avec une voix superbe. Je suis scotché… Et la chanson « Vulgaris Magistralis » est tout bonnement énorme !
Un bon moment passé avec ces hollandais fort sympathique, je suis content !

Mais là où je suis content c'est aussi (et surtout) parce que EQUILIBRIUM va commencer! Des arbres sont disposés de part et d'autre de la scène, la lumière baisse… et « Sehnsucht » retentie avant « Erwachen ». Le son est excellent, Robse très en voix, le groupe a la pèche et ça fait plaisir ! Le groupe, pendant la moitié du set sort du parfait. « Katharsis » est aussi lourd que sur l'album, et donc ça veut dire que les cervicales mangent bon !! « Waldschrein » est parfaite et le public le sait ! La salle du CCO tremble sous les hurlement de la foule ! Quelle claque !
« Heimat », je m'y attendais, passe impeccablement le cap du live, faisant jumper le public, apportant une teinte bon enfant joyeuse. Ça c'est bon !! On notera l'explosion ultime, mais je m'y attendais, sur « Blut Im Auge », hymne incontestée du groupe, et honnêtement on sait pourquoi : C'est trop bon !!!
« Born to be Epic » apportera un peu de déconne supplémentaire (même si on avait pas besoin de plus!). Je retiens surtout « Uns'rer Flöten Klang », chanson extrêmement entraînante et folk et qui honnêtement… m'a fait lâcher le premier rang pour la buvette… Apéro !!!!!
Merci aussi au groupe pour « Der Sturm » du premier album… Ahhh souvenir… et aussi à cette jolie communion avec le public sur « Freiflug » où tous les bras se sont agité telle une vague à la manière d'un « Farewell » d'Avantasia.
Et ça se terminera sur le sombre et épique « Eternal Destination » histoire de mettre tout lemonde d'accord.

Donc voilà ! Je sors de la je bois quelques bières, mais pas trop car voiture oblige, et me repasse l'intégrale d'EQUILIBRIUM parce que… c'est bon. Je suis heureux que le groupe commence à marcher en France. J'attendais cette soirée depuis 2003 quand j'ai écouté « Met », chanson que je regrette de pas avoir eu ce soir, au même titre que « Helden » ou « Der Ewige Sieg ». Mais honnêtement sur une setlist de presque 20 morceaux, faire une sans faute ça se respecte !


SETLIST FINSTERFORST :

1. Bottle Gods
2. Zeit für Hass
3. Auf die Zwölf
4. #YOLO
5. Mach Dich Frei !


SETLIST HEIDEVOLK :

1. Dageraad
2. Winter Woede
3. Opstand der Bataven
4. De Toekomst Lonkt
5. Saksenland
6. Urth
7. Drankgelag
8. Vinland
9. Velua
10. Nehalennia
11. Vulgaris Magistralis
12. Veleda


SETLIST EQUILIBRIUM :

1. Intro
2. Erwachen
3. Katharsis
4. Waldschrein
5. Heimat
6. Karawane
7. Blut Im Auge
8. Prey
9. Born To Be Epic
10. Uns'rer Flöten Klang
11. Skyrim (Cover)
12. Nordheim
13. Unbesiegt
14. Rise Again
15. Freiflug
16. Der Sturm
17. Heimwärts
18. Eternal Destination
 
Critique : SBM
Date : 11/10/2016
Vues : 1975 fois