Live Report

DEEP PURPLE - ZENITH OMEGA TOULON - 2/7/2023

 
Ce soir je vais faire mes adieux à une légende du Hard Rock. Car oui c’est pour moi la dernière fois que je me déplace pour voir les géants Britanniques. Cela me permettra aussi de voir ce que cela donne avec leur dernier guitariste Simon McBride.

Arrivé assez tôt j’ai le temps de m’installer avant que ne débute Moundrag, un duo Breton formé d’un claviériste Orgue Hammond et de son frère batteur qui se partagent le chant pour une musique ultra 70’. Le son fort n’est pas des plus agréable pour profiter de leurs chansons mais le dynamisme affiché par nos frangins fonctionne et rattrape le coup ! 25 petites minutes comme il faut, qui auront plu à une belle partie du public fort nombreux !

Maintenant place à la légende qui d’entrée débute par deux titres de ‘Machine Head’ “Highway Star” et “Pictures of home”. Simples mais toujours efficaces nos amis enchaînent encore deux titres avant une pause bien méritée.
Il faut dire que malgré tout, l'âge se fait ressentir, surtout sur un Ian Gillian en voix mais physiquement fatigué, mais cela n’empêche pas le groupe de se donner à fond à chaque instant. Les coupures solos aident mais ne gâchent pas la dynamique du concert.
Niveau son le début est un peu brouillon mais par la suite se stabilise bien surtout au niveau de la voix qui était en retrait. Concernant Simon, il envoie sévère le ‘petit jeune’ avec un gros son de guitare et une pêche d’enfer qui poussent ses collègues à le suivre. Un coup de pied au cul finalement bienvenu pour une formation qui tournait en peu en roue libre ces derniers temps.
Pour ce qui est de la set list pas de grosses surprises, le groupe jouant la quasi totalité de Machine Head, mais est venu piocher 1 titre de ‘The battle rages on’, qui ma fait un immense plaisir !!!! 2 titres seulement de la période Steve Morse (sniff au vu de l’immense qualité des albums de cette période) et les inévitables ‘Hush’ et ‘Black Night’ en rappel.
Heureusement le groupe à toujours cette sincère envie d’en découdre et on sent le plaisir pris par ces légendes qui n’ont largement plus rien à prouver mais sont toujours là pour l’amour de la musique et c’est bien pour ça qu’on les aime tant.

Un adieu joyeux tant le temps sera passé ultra vite et que comme d’habitude il aura été bon ! Merci les gars pour toutes ces années de bonheur !!

1. Highway Star
2. Pictures of Home
3. No Need to Shout
4. Into the Fire
5. Guitar Solo
6. Uncommon Man
7. Lazy
8. When a Blind Man Cries
9. Anya
10. Keyboard Solo
11. Perfect Strangers
12. Space Truckin'
13. Smoke on the Water
14. Hush (Joe South cover)
15. Bass Solo
16. Black Night
 
Critique : Guillaume
Date :
Vues : 289 fois