Chronique

SAGA - THE HUMAN CONDITION / InsideOut 2009

Saga revient deux ans après leur précédent album qui avait vu le départ de leur leader, le charismatique Michael Sadler, précédent chanteur du groupe.

Leur nouvel album, The human condition, va donc nous permettre de juger un peu le chant de Rob Moratti le nouveau chanteur tout en nous intéressant de près à cette galette. Nouvelle jeunesse donc pour le groupe, allons écouter un peu ce que vaut le « nouveau » Saga.

L’album débute sur quelques notes de percus avec le titre éponyme, « The human condition », vient ensuite se mettre en place toute l’instru, avec une basse extrêmement présente qui vient gentiment se caler derrière la batterie. Guitare et clavier font travailler le côté progressif du rock de Saga. Un premier titre qui ne laisse entendre qu’une voix légèrement déformée du chanteur et qui ne nous permet pas de juger de quoi que ce soit. Vient ensuite « Step inside », évoluant toujours dans un registre très progressif, les compos musicales sont sans surprise, par contre la nouvelle voix est sans comparaison avec celle de Sadler. Pourtant rien de bien choquant, le chant est terriblement efficace, une voix chaude bien maîtrisée, en parfaite adéquation avec l’esprit musicale du groupe.
L’esprit Saga est toujours présent, avec une maîtrise musicale exemplaire, des parties instrumentales à tomber raide comme sur Avalon, où l’ambiance dégagé est onirique. « A number with a name », laisse penser à la musicalité des anciens Saga, une mise en place parfaite, une musique posé avec un rock 80’s qui balance méchamment, avec des soli qui envoient la purée, derrière une partoche clavier toujours aussi inspirée. « Now is now », rempli de fraîcheur, vient nous taquiner les oreilles, avec une énorme perf à la basse et au clavier en début de morceau. Pas de bonne ou de mauvaise surprise sur la fin de l’abum, les morceaux se laissent écouter et s’enchaînent au fil de l’album preuve et gage de qualité des compositions.


Conclusion :

Un dernier album de très bonne facture pour le combo Canadien, sans doute pas le meilleur, mais la performance est là, force est de le constater. D’autant plus que le challenge était de taille après le changement de chanteur. Le combo savait qu’ils n’avaient pas intérêts à décevoir les fans. Contrat rempli, l’adaptation à la nouvelle voix se fait sans aucuns soucis car le talent est là. Les frères Crichton ont donc parfaitement remplie leur mission, continuer à nous faire rêver, en découvrant chaque fois des compos toutes plus inspirés les unes que les autres et en conservant cette fraîcheur propre à l’esprit progressif du groupe.
 
Critique :
Note : 8/10
Site du groupe : Myspace du groupe
Vues : 4639 fois