Chronique

ACCEPT - BLOOD OF THE NATION / Nuclear blast 2010

Événement dans le micro-cosmos du métal avec le retour sur le devant de la scène des Allemands d'Accept qui depuis 1996 avaient raccroché les gants. Suite à une tournée en 2005 avec Udo le groupe décide de revenir aux affaires, mais malheureusement sans son nain hurleur, déjà très occupé. Que diable, armé d'un nouveau chanteur Mark Tornillo, la Deutsche Maschine est prête à remettre les points sur les i.

On débute sur un riff en béton armé avec « Beat the bastard » qui annonce la couleur. Nos Allemands ont rien perdu de leur fougue et de leur sens du heavy métal !! Notre petit nouveau s'en sort convenablement bien avec ses faux airs d'Udo quand même. Un titre marteau pilon qui en dit long sur l'envie de nos quinquagénaires. « Teutonic terror » débarque avec toujours la même puissance. On retrouve aussi nos Oh,Oh guerriers qui ont fait la marque de fabrique du groupe. Il est impressionnant de constater à quel point Accept est toujours aussi venimeux en 2010 et ceux malgré 14 ans d'absence. En tout cas notre Mark s'égosille comme si sa vie en dépendait et ne fait pas pale figure.
« The abyss » rappelle les grandes heures du combo, avec un titre lourd et angoissant. De plus Mark est très, très proche de son idole dans son interprétation ! Surement le meilleur titre de cette galette. Heavy à souhait !! Après une telle gifle on ne sait plus où donner de la tête mais heureusement que « Blood of the nations » va nous y aider. Une chanson plus joyeuse et entrainante qui passe bien. Là encore les gimmicks du groupe se retrouvent avec ses airs militaires, un vrai bonheur !
Intro acoustique pour « Shades of death », qui se transforme en un heavy symphonique plutôt étonnant mais qui fait son effet ! Le rythme ne veut pas se ralentir en témoigne le speedé « Locked and loaded » qui déboule à fond dans vos oreilles !! Alors certes l'originalité n'est pas de mise mais un groupe de heavy métal de cette trempe en 2010, il n'y en a pas beaucoup !!
« Kill the pain » est la surprenante ballade de l'album avec un superbe solo de guitare très touchant. Une surprise des plus agréable d'autant qu'elle est vraiment très réussie avec un Mark époustouflant (à qui je trouve de fortes ressemblances avec Andi Deris (Helloween)). Conquit ! « Rollin' thunder » elle ne va pas faire dans le mélo-drame mais bien dans le rentre dedans intempestif ! Non ce n'est pas du Primal Fear mais bel est bien du Accept. Pas le meilleur mais bien décapant. Avec « Pandemic » on tombe à nouveau dans la basique efficace mais qui à force lasse. Un bon moment pour le live surtout avec son refrain typé.
J'espère que la suite sera un peu mieux et « New world comin' » va nous le démontrer avec son côté plus mélodique qui n'est pas sans nous rappeler l'album 'Metal Heart'. Perso j'adhère à fond à cette idée qui nous change un peu. Et « No shelter » ne fait retomber la pression avec un titre rapide gorgé de solos qui te fait headbanger comme un fou. Avis de tempête en live !!
On termine avec « Bucketful of hate » qui ne sera pas une perle à retenir mais conclue convenablement cet opus délectable.

Conclusion : Accept revient très fort avec son nouvel album qui malgré quelques longueurs (plus d'une heure) et surtout un manque de variation et d'originalité nous offre ce qui se fait de mieux en terme de heavy métal relayant des jeunes loups loin dernière. Un grand chapeau à nos revenants qui m'auront mis une sacrée gifle !!
 
Critique : Guillaume
Note : 8.5/10
Site du groupe :
Vues : 5660 fois