Chronique

FAIR WARNING - TALKIN' AIN'T ENOUGH ( Live In Tokyo) / Spv 2010

Nos Allemands sortent enfin leur premier témoignage Live après leur reformation. Avec ses sept albums et presque 20 ans de carrière, plus une seconde jeunesse, le groupe à de quoi nous satisfaire. Un enregistrement passé au pays du soleil levant qui va booster les chaumières.

Pour qu'un bon concert débute bien il faut une « Intro » digne de ce nom qui vous fait monter la pression intensément alors que le groupe prend place. Et là on est très bien servi puis « Angels of heaven » vient poser la première bombe, qui déclenche de suite ! Le son est un peu étouffé (dû surement à la salle) mais le groupe est très en forme comme en témoigne l'énorme Tommy Heart très en voix et très envoutant (on se rappelle la formidable perf sur le live de Soul Doctor !).
On enchaine sans plus attendre sur un « Save me » plutôt convainquant, qui met le feu. Décidément Tommy Heart est vraiment l'homme de la situation car il file une pêche monstrueuse à ses titres. En tout cas quel morceau magnifique. « Generation Jedi » poursuit sur un tempo plus lourd mais garde toujours cette sacrée magie qui fait le charme de Fair Warning.
« Out on the run » remet du rythme dans ce concert qui n'en manque pas ! A noter aussi les interventions réussies de Helge Engelke véritable émeraude de ce combo. Avec « Here comes the heartache » on soulève le public qui se fait bien plus entendre ! Et on le comprend au vu des qualités indéniables de ce putain de morceau !
Place à la ballade avec « Long gone », qui passe bien et permet de respirer un peu, puis « Longing for love » remet le bon hard Fm sur les rails ! On monte en intensité avec le très bon « I Fight » qui pulse toujours autant !!
« Don't give up » nous offre un titre mélodique bien senti et très bien retranscris, qui fait un bien fou ! Puis « Burning heart » redonne de la voix aux japonnais plutôt chauds bouillant. L'énergique « Get a little closer » approche de la fin avec une pur bombe qui te fait bouger ton cul comme c'est pas permis !!
On termine ce sacré concert avec « When the love fail » une sorte d'hymne hard fm très percutante qui nous régale pleinement. Qu'est-ce que j'aurais aimé y être !!

Conclusion : Quel Live ! Un super rendu de ce que vaut Fair Warning sur scène, une musique communicative bien mise en valeur par un son et un groupe sincère. Bref il n'y a rien à jeter ici, alors ne boudez pas votre plaisir sautez-y dessus !!
 
Critique : Guillaume
Note : 9/10
Site du groupe :
Vues : 5659 fois