Chronique

CORBEAUX - HIT THE HEAD / Auto-production 2014

Let me introduce you… Corbeaux. Quel joli nom fascinant, ténébreux et envoûtant à l’image de leur musique incontestablement.
Le groupe compte déjà à son actif de nombreuses scènes telles que les Vieilles Charrues, Bars en Trans, Ferrailleur, Batofar, Lott Festival en Allemagne etc… et sort donc aujourd’hui entre mélancolie et puissance, ce « Hit the Head » où règne une harmonie captivante.

Le quatuor français évolue et exécute un style post-rock instrumental à la fois très sombre et brilliant. Atmosphérique et métallique.
Après un premier album «  Terrain Blanc » et un split CD « The Meeting Point » en 2012, les Bretons de Corbeaux reviennent avec ce cette nouvelle galette dont l'enregistrement et le mixage sont signés Amaury Sauvé (Birds in Row, As We Draw…) et le mastering est signé Magnus Lindberg (Cult Of Luna, Abraham…).

Lançons nous dans un track by track de ce bijou avec pour ouvrir cet opus « Cran D’arrêt » qui s’étire sur plus de 7 minutes aux ambiances diverses et variées, très intense mais aussi très raffiné. Entre douceur et monté d’adréline.

Le titre « La Bagarre » se veut quand à lui plus agressif et balance un son plus direct, plus agressif et féroce mais surtout condensé sur 3 minutes 30.

Place à l’émouvante « 7th Avenue » totalement ensorcelante. On est avec cette piste, dans le post-rock à l’état pur. Tout en progression, on passe d’une ambiance planante à assourdissante. Admirable.

« Sur Un Fil » utilise le même schéma et varie les ambiances, tout en quiétude et noirceur.

Mon coup de coeur absolu, « Where Is Dave? » qui m’a complètement absorbé. Oscillant entre douceur et puissance, douleur et renaissance. Ma piste favorite sans hésitation.

« Ezimpurkor » retrace à lui seul l’ensemble de ce « Hit The Head » et amène une partie chantée sur ses 2 dernières minutes qui au final ne manque pas du tout à cette galette mais qui sont tout de même apprécié.

Au final donc, le chant ne manque pas, les mélodies se suffisent à elles mêmes pour offrir un album totalement envoûtant avec ses nombreux contrastes. Sa mélancolie, sa pureté, sa délicatesse, sa vigueur.
Des compositions très soignées et une auto-production impeccable sont à souligner.
Force est de constater que les charognards de Corbeaux perchés dans leur univers, dévoile toute leur lumière. A écouter sans modération !


Tracklisting:
Cran D’arrêt
La Bagarre
7th Avenue
Sur Un Fil
Where Is Dave?
Ezimpurkor
 
Critique : Elodie
Note : 8.5/10
Site du groupe : Site officiel de Corbeaux
Vues : 3896 fois