Chronique

SEVEN WITCHES - DEADLIN SINS / Locomotive music 2007

Jack Frost est de retour pour son 7eme album, un nouveau condensé de heavy métal prêt à en découdre rapidement.

On attaque avec la title track qui rappelle les titres de Pantera époque ‘Cowboy from hell’. Ça déboule à 100 à l’heure, double grosse caisse en avant, chant hargneux avec montée vocale et riff de guitare puissant et acéré. Un début plaisant qui se laisse plus qu’écouter. On enchaîne sans plus attendre avec un titre dans la pure tradition Seven Witches riff made in Frost, petits cris puis on envoie la sauce comme si un cyclone vous passait dessus. « Science » comme vous l’avez compris ne fait pas dans la dentelle.
« Commerce » se veut moins rouleau compresseur, un titre plus heavy qui rappelle Annihilator. Encore une fois tout ceci est sympa, mais malheureusement rien d’original à se mettre sous la dent, rien qui sort de la masse. « Worship » continue sur un mid tempo plutôt convainquant quoiqu’un peu répétitif.
Avec « Knowledge » on reprend le marteau pillon, en plus le mixage a bien mis la batterie en avant donc on s’en prend plein la gueule! Toujours rien d’original mais du headbanging à fond les ballons !! Bon même si ça peut commencer à paraître lourd « Pleasure » poursuit sur la même veine un mid tempo sauvage que n’aurait pas renier Dimebag Darrel.
« Wealth » n’apporte rien de plus à l’ensemble de cet album, un énième passage puissant qui commence à faire lourd là, un peu de variations que diable !! On dirait que j’ai été entendu pour la suite, quelques accords gentilets intronisent « Man of the millennium ». La ballade de l’album ne changera pas la face du monde mais au moins change un peu, ouf !
« Politics » remet un coup de double grosse caisse pour ceux qui n’auraient pas compris, heureusement ce titre est un poil plus mélodique et permet de souffler un peu. Toujours rien de transcendant mais du bon heavy rentre dedans. « The answer » vient conclure cet opus destructeur de cervicales par un dernier mid tempo lourd et puissant comme le reste bien sans réel plus.

Conclusion : voilà un album de gros heavy métal limite trash qui comblera les grands amateurs de ce style. Malheureusement rien de bien plus, un album peu varié qui ne marquera pas son temps mais qui fait un petit effet et c’est déjà pas mal.
 
Critique : Guillaume
Note : 6.5/10
Vues : 5660 fois