Live Report

AVATAR - AGE OF MADNESS (23/01/2021) - 23/1/2021

 
La troisième messe du mois d'Avatary est sur le point de débouler dans nos salons... Un pas de plus vers la genèse. Ce soir le groupe va faire pleinement revivre deux classiques: "Hail The Apocalypse" et "Black Waltz". Ce qui en somme signifie que l'on arrête les politesses et on tape dans le dur!
La sobriété sera de mise niveau décors, soyez prévenu! Pas d’effets à tout va si ce n’est ci et la quelques images projetées sur écran.
Johannes et sa clique arrive sur « Hail The Apocalypse », toujours aussi efficace alors que notre fou maquillé joue avec sa grande… boite à musique ? En bref c’est sympa. Très sympa même. Sur les deux premiers show, le groupe a fait deux parties bien distinctes, et ici et ben… on change pas. Le groupe se lance dans l’excellent « Torn Apart » et à partir de ce point va enchaîner les bombes de « Black Waltz ». Je ne suis donc pas étonné quand le grandiose « Let It Burn » sonne. Johannes est très en voix et rend hommage à ce titre dans la phase finale ! J’en ai des frissons !! Même chose pour « Black Waltz » où Johannes déambule comme un possédé avec ses ballons et son sourire malsain accroché au visage. Quelle prestance, quelle folie ! Comme il l’a dit : « If the world is going mad, we should go mader… If it’s even a word »… Et il prend cette phrase au pied de la lettre…
Mais je serai plus surpris par « Napalm » sur laquelle notre vocaliste s’essaye à des expériences vocales malsaines plutôt réussies ou même « Blod » que je n’attendais pas.
« Paint me Red » sera pour John et Johannes (deux dingues) l’occasion de jouer au chat et à la souris dans un spectacle de cirque cocasse. J’ai beaucoup ri de voir les deux amis ainsi. J’adore ce groupe !!

Après ce petit délire amical la bande entame « Puppet Show » avec un Johannes dansant, pour un morceau toujours aussi bon. Et là tous les bons morceaux de « Hail The Apocalypse » seront à la fête… « Vultures Fly », « Bloody Angel » of course, mais je suis content d’entendre « Tsar Bomba » et surtout « Murderer » où le clow chantera collé à la caméra avec une rage quasi palpable, effet creepy garanti !! Oui je parle beaucoup de lui mais c’est uniquement parce qu’il porte le spectacle sur ses épaules… Et ma chère et tendre m’a exactement fait la même remarque et elle est novice dans notre bel univers qu’est le metal. Une charisme indéniable.
Charisme que je retrouve sur un titre que j’attendais : « Tower », superbe morceau, doux, chanté de façon posée. Et ici il sera joué avec maestria en piano voix. Quel moment. Mais quel moment mes amis ! Encore un fois je comprend de façon plus claire pourquoi j’aime ce groupe. On a envie de pleurer, de jumper, de rire de headbanger. La totale. Les groupes comme ça sont rares ! En parlant d’headbanger je vous jure que j’ai eu des frissons à « Get In Line »… Quelle puissance cette chanson… Et l’intro avec Johannes qui pète un câble est jouissive… « Get In Line Johannes !! Get In Line Johannes !!! GET IN LINE JOHANNES !!!!!! » Ce passage à lui seul symbolise notre appartenance à la sphère metal, celle de la liberté et du non conformisme. Amen frère Eckerström.

Et quoi de mieux que « Smells Like A Freakshow » où le groupe manifeste son manque du public, manque de la scène, manque de cette vie là… Et je m’arrêterai là au risque de devenir vulgaire et enragé.

En bref et en un mot comme en cent : AVATAR est magistral. Impérial. Et nous rappelle que cette folie, cette rage cette envie est toujours là. Les cendres brûlent toujours, elle peuvent et vont donner naissance à cette fournaise que nous voulons tous admirer.
Encore un live la semaine prochaine les amis, celui des mémoires, les vieux albums… J’espère un show atypique, et surtout, surtout : Johannes sera-t-il en clown pour le prochain rendez-vous? Mystère…

Setlist :

1. Hail The Apocalypse
2. Torn Apart
3. Blod
4. Napalm
5. Black Waltz
6. Let It Burn
7. Paint Me Red
8. Puppet Show
9. Ready For The Ride
10. Vultures Fly
11. Tower (Version piano)
12. Murderer (collé camera kiff)
13. Get In Line
14. Tsar Bomba
15. Bloody Angel
16. Smells Like A Freakshow
 
Critique : SBM
Date : 23/1/2021
Vues : 1427 fois